Accueil | Préparation d’un manuel pour la réduction de l’impact environnemental des actions humanitaires

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Préparation d’un manuel pour la réduction de l’impact environnemental des actions humanitaires

Mots-clés: Environnement /

Lors des crises humanitaires (catastrophes naturelles, conflits, guerres) la priorité est de répondre aux besoins cruciaux. Or on constate que les désastres humains ou naturels affaiblissent lourdement l’environnement local. L’intégration de l’environnement dans la conception et la mise en œuvre des programmes permet de faciliter la sortie de crises et ainsi d’augmenter la qualité de l’aide fournie. Cela permet en effet de prévenir les conflits futurs sur les ressources naturelles limitées ou dégradées, et de promouvoir des systèmes de gestion de l’environnement durables.

Ce manuel développé par le Groupe URD permettra d’aider les acteurs humanitaires (experts et non-experts) à identifier leurs problèmes environnementaux et à adapter des solutions aux contextes sociaux, économiques et techniques. De plus, il permettra de mettre en perspective la méthodologie à développer et les solutions techniques adaptées. Pour chaque secteur d’activité, il s’agira de décrire les enjeux principaux et de proposer des solutions (technologies, techniques ou bonne pratiques) permettant d’atténuer les impacts négatifs sur l’environnement.

Les impacts des acteurs humanitaires sur le terrain (chaîne d’approvisionnement, gestion de la flotte automobile, gestion de l’énergie et des déchets etc.), ainsi que les impacts des programmes (approvisionnement en eau, gestion de l’assainissement, outils de cuisson, matériaux de construction, programmes de sécurité alimentaire et de réhabilitation etc.) seront étudiés dans le souci de mettre en place des outils et des solutions plus respectueuses de l’environnement local afin d’augmenter la capacité de résiliences des populations victimes.

Ce manuel est en cours de préparation.
Pour plus de renseignements, contacter Blanche Renaudin