Accueil | Publications | Livres | Villes en guerre, guerres en ville

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Villes en guerre, guerres en ville
sous la direction de François Grünewald, Karthala, Paris, 2004

A l’heure où les projections démographiques annoncent que près des deux tiers de la population mondiale vivront dans les villes d’ici à 2030, les acteurs de l’aide humanitaire conservent un tropisme vers le monde rural et une certaine réticence à occuper le champ urbain.
Parallèlement, les formes de conflits post-guerre froide, dits « dérégulés » ou « dissymétriques », voient l’espace urbain, symbole de la concentration des richesses et du pouvoir, redevenir un champ de bataille sur lequel des factions politiques, religieuses ou ethniques s’investissent facilement.

Cet ouvrage issu d’un travail pluridisciplinaire, associant une majorité de jeunes chercheurs, vise à analyser le fonctionnement des villes dans des contextes de crise et à comprendre les mécanismes de survie des populations dans les villes touchées par les conflits. Il dresse aussi un premier état des lieux de l’action humanitaire et de la reconstruction en situation de conflit et de post-crise.

De la Colombie à l’Angola, du Golfe de Guinée à l’Asie centrale, six études de cas viennent étayer ce bilan et invitent à une relecture de l’intervention humanitaire dans les villes. Ce livre s’adresse avant tout aux « acteurs humanitaires » : responsables d’associations de solidarité, agents de terrain de collectivités territoriales qui oeuvrent en coopération, donateurs publics ou privés qui veulent comprendre l’action humanitaire.