Accueil | Activités | Colloques et Conférences | UAH 2005 : certification et labellisation : danger ou opportunité pour les humanitaires ?

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

UAH 2005 : certification et labellisation : danger ou opportunité pour les humanitaires ?

Contrôles accrus, évaluations systématiques, contrats de partenariat, etc. à quand la certification ? Ce système bien établi dans le secteur privé est à la porte du secteur de la solidarité. Impensable il y a quelques années, le thème de la certification, de la labellisation des ONG, est bien d’actualité aujourd’hui : certaines ONG sont déjà certifiées selon les normes du secteur privé et les bailleurs publics, entreprises mécènes, médias multiplient les interventions dans ce sens. Un label, une certification pour le secteur de la solidarité : où sont les menaces, où sont les opportunités ?

Pendant les deux premiers jours, une cinquantaine de participants venant d’une vingtaine d’organisations (AFD, Coordination Sud, ECHO, CICR, Medair, OXFAM Belgique et Espagne, MDM, MSF Hollande, Handicap International, OMS, HAP-I, World Vision, VSF-CICDA, GREF, etc.) ont débattu autour de ce sujet épineux de la certification des organisations humanitaires et de la qualité des programmes. Travaux passionnants, qui sont retranscrits et diffusés via les actes. Pour clôturer les UAH, la dernière demi-journée a été consacrée à la présentation de travaux d’actualité :

  • Travaux en cours du Groupe URD sur le COMPAS Dynamique ;
  • Travaux de recherches sur les déplacements de population en Colombie et au Soudan. Les participants ont ainsi pu échanger sur des aspects pratiques de qualité de l’assistance et de protection des populations, le cœur de notre métier.