Accueil | Newsletter | SAVE THE DATE : atelier sur la localisation de l’aide le 27 février à Paris

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

Quality & Accountability COMPAS COMPAS Qualité & Redevabilité
CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

SAVE THE DATE : atelier sur la localisation de l’aide le 27 février à Paris

Remettre les acteurs proches du terrain et des populations au cœur de l’action, rien de plus consensuel pourrait-on penser… L’expérience montre en effet depuis longtemps combien les acteurs locaux sont essentiels dans les premières heures qui suivent un désastre, pour accéder à des zones difficiles et contestées dans de nombreux conflits ou encore pour assurer la continuité et pérennisation des efforts entrepris dans les contextes de post-crise.

Pourtant, les débats sur la localisation et son opérationnalisation s’avèrent plus complexes que prévu et nourrissent une pluralité de questionnements. C’est ce que ce numéro spécial de la revue Humanitaires en mouvement cherche à éclairer de plusieurs points de vue, à travers des exemples issus de contextes très divers. A l’occasion de la parution de cette publication et en amont de la Conférence Nationale Humanitaire, le Groupe URD a le plaisir de vous convier à un atelier-débat pour échanger sur ces questions le 27 février 2018 de 17 à 20h à la Maison des Métallos (Paris 11ème)

Véronique de Geoffroy, Anne Burlat et Nawal Karroum du Groupe URD présenteront leurs travaux et animeront les débats de 17 à 19h, et vous proposent de poursuivre les discussions autour d’un verre convivial de 19 à 20h.

Nous vous remercions de bien vouloir vous inscrire, jusqu’au 23 février inclus, en cliquant sur le lien suivant : http://www.urd.org/survey/index.php/survey/index/sid/912695/ (inscription obligatoire, dans la limite des places disponibles).

Pour plus de renseignements contacter Melle Adaine-Jean-Pierre