Accueil | Activités | Recherche | Les relations entre Humanitaire d’Etat et Humanitaire privé

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Les relations entre Humanitaire d’Etat et Humanitaire privé
1998 - 1999

Le Groupe URD a mis en œuvre un projet sur les différents enjeux du lien entre les militaires et les acteurs humanitaires. Ce travail s’organise autour de trois grands axes : le droit, l’action opérationnelle et la coordination.

Les rôles et les évolutions des fonctions attribuées aux militaires dans l’ensemble des processus liés à l’humanitaire, y compris les sorties de crises, méritent d’être étudiés avec attention face à une multiplication du phénomène.

Ces études ont été réalisées sous deux angles majeurs :

  • Angle opérationnel, et définition des domaines d’actions et expertises des divers opérateurs
  • Angle juridique, incluant les divers mandats : quels mandats pour les Nations unies, l’OUA, l’Union européenne, l’OSCE et quels rôles pour les opérations civilo-militaires ?

Des recherches ont eu lieu sur le terrain dans les Balkans, en Amérique Centrale et en Europe.
Divers membres de l’équipe sont intervenus de façon régulière au cours de réunions, de colloques et de formations, auprès et à la demande d’acteurs de l’Etat, notamment des Forces Armées, pour participer aux travaux nécessaires de clarification des mandats, des rôles et des responsabilités.

Parallèlement, le Groupe URD a participé aux travaux de la Commission « Prévention et gestion des crises » du HCCI (Haut Commissariat pour la Coopération Internationale) sur ce thème.