Accueil | Newsletter | Les actualités récentes du Groupe URD sur l’environnement dans l’action humanitaire

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Les actualités récentes du Groupe URD sur l’environnement dans l’action humanitaire

Durant la dernière réunion du Réseau environnement humanitaire (REH) en juin dernier, le Groupe URD a réuni les ONG membres afin de parler de la cuisson écologique, illustrée par plusieurs techniques mises en œuvre par l’ONG Bolivia Inti Sud Soleil BISS dans des contextes de développement et d’urgence, mais aussi en France. Une fiche technique détaille ces différents exemples de cuisson écologiques (solaires et foyers à bois économes) et les enjeux sous-jacents. La prochaine réunion du REH réunira les ONG le 02 octobre à Paris dans les locaux de MDM.

Pour rappel, plusieurs ONG engagées dans l’intégration d’une démarche environnementale dans leur action se sont rencontrées à l’initiative du Groupe URD en 2012 afin de formaliser l’existence d’un réseau de partage d’expérience, d’échanger sur leurs axes de travail prioritaires et leurs attentes. A ce jour, les membres de ce réseau appartiennent à des organisations telles que Action contre la faim, Care France, le Comité International de la Croix-Rouge, la Croix-Rouge française, le Groupe URD, Handicap International, Médecins Sans Frontières, Médecins du Monde, Première Urgence - Aide Médicale Internationale et Solidarités International. Mais ce réseau a vocation à s’élargir à toute nouvelle organisation désireuse de s’engager sur cette voie. Toute ONG intéressée peut contacter à cet effet Melle Brangeon du Groupe URD.

 

Le Groupe URD met aussi à disposition du public les deux rapports de l’évaluation qu’il a réalisé pour Électriciens sans frontières (ESF) en Haïti. Ce projet dit « LPV2 » (pour Lampadaires PhotoVoltaïques) a permis de fournir près de 465 lampadaires solaires à des communes du département de l’ouest (Port-au-Prince, Léogane, Petit Goave). Il s’inscrit ainsi dans une démarche de liaison entre l’urgence, la réhabilitation et le développement (LRRD). Le travail du Groupe URD a permis de fournir un regard extérieur sur le fonctionnement général du projet et ses impacts. Cette évaluation est également l’occasion de mettre en pratique le référentiel qualité d’ESF décrit dans le guide des bonnes pratiques réalisé en 2015 par le Groupe URD.

Après un premier projet d’installation de lampadaires solaires dans les camps de déplacés du séisme en 2010/2011, le projet LPV2 mené par ESF permet d’éclairer les quartiers (en zones rurales et urbaines), où les déplacés se sont réinstallés. Il s’agit d’un projet innovant pour l’organisation mais aussi pour le pays où seulement 25% de la population a accès à l’électricité. En outre, ce projet a été mené à un moment où l’énergie solaire était encore peu développée, et a incontestablement contribué à l’émergence du secteur. Aujourd’hui de nombreuses entreprises de distribution ou de montage d’équipement solaire sont présentes.

 

Sur ces interactions entre les questions environnementales et l’aide internationale, le Groupe URD participera également les 25, 26 et 27 septembre prochain au « Environmental Emergency Forum » qui se tiendra à Nairobi. Cette rencontre internationale, qui a lieu tous les 2 ans, réunira des spécialistes des questions humanitaires et de l’environnement. Le Groupe URD y présentera ses travaux sur les liens entre migrations et environnement (notamment des études de cas réalisées au Liban et Cameroun) et animera trois ateliers sur la prise en compte de l’environnement par les acteurs humanitaires et le rôle des ONG humanitaires dans la protection de l’environnement.