Accueil | Activités | Recherche | Etudes sur l’amélioration des diagnostics et le renforcement de la participation des populations dans l’action humanitaire

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Etudes sur l’amélioration des diagnostics et le renforcement de la participation des populations dans l’action humanitaire
novembre 2007 - mai 2008, pour le CDC / MAEE

Ces deux études ont été mandatées par le Centre de Crise du MAEE dans le cadre du dialogue inter-bailleurs et de la GHDI (Good humanitarian donorship initiative). L’objectif de ce travail est d’élaborer des recommandations pour améliorer les capacités de diagnostic (principe 6 de la GHDI) et renforcer la participation des populations affectées (principe 7 de la GHDI).

Le principe 6 de la GHDI invite les bailleurs à « allouer les financements humanitaires en proportion des besoins et sur la base d’évaluation de ces besoins », tandis que le principe 7 invite « les organismes chargés de l’exécution de l’aide humanitaire à assurer, dans toute la mesure du possible, une participation adéquate des bénéficiaires à la conception, à la mise en œuvre, au suivi et à l’évaluation de la réponse humanitaire ».

Ce que l’on nomme la Good Humanitarian Donorship Initiative (GHDI) a été lancé en juin 2003 à Stockholm par tous les bailleurs membres de l’OCDE. Elle correspond à une volonté de se mettre d’accord sur une approche commune de l’assistance humanitaire et d’améliorer la cohérence des bailleurs autour de principes essentiels, pour rendre l’action humanitaire plus efficace et organisée. 23 principes explicitent et clarifient une définition commune de l’aide humanitaire, basée sur les principes d’humanité, d’impartialité, de neutralité et d’indépendance.

Sur la base de ces principes posés par la GHDI, ce travail a permis de réfléchir à une amélioration des mécanismes de diagnostic et de consultation des populations dans l’action humanitaire.

En savoir plus

Rapport sur le principe 6 de la GHDI, juillet 2008, en anglais
Rapport sur le principe 7 de la GHDI, juillet 2008, en anglais

Article dans la revue Humanitaires en Mouvement n°1 : « Améliorer la qualité des diagnostics »

Article dans la revue Humanitaires en Mouvement n°1 : « Renforcer la participation des populations dans l’action humanitaire »